Quel avenir pour le Volley en France ?

Analyse du Volley actuel, des propositions de développement, des nouvelles formules sportives, des nouvelles pratiques sportives, des axes de communication, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 proposer une formation adaptée aux débutants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vigilance Volley

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: proposer une formation adaptée aux débutants   Lun 11 Mai - 12:11

Est ce que tout le monde peut jouer 2 fois par semaine au volley ?

Pratique compétitive = savoir technique minimal (la maîtrise de la réception est un passage éliminatoire)
Pratique autonome = apprendre à faire vivre le ballon ensemble (4 séances pour les débutants)

La pédagogie spécifique pour les débutants maladroits (19 candidats sur 20) n'est pas un sujet étudié par la formation DTN.
Il faudra bien qu'on s'en occupe sérieusement pour profiter de la demande : c'est bien plus de  200 000 joueurs qu'on pourra réunir.

La pratique compétitive est malheureusement en perte de vitesse en cd et en région.

Elle peut rebondir, à partir de l'accueil organisé de pratiquants simplement désireux de jouer 2 fois par semaine entre amis et connaissances.
Cela permet de nouvelles candidatures à la compétition (et d'abord les enfants, sans qu'on ait besoin de les motiver !).
Cela permet des échanges entre groupes voisins similaires, terreau de nouveaux clubs et de nouvelles équipes.

Le don naturel au volley ball

Ceux qui en bénéficient n’auraient plus besoin d’ « apprendre à jouer ».
On décèle chez eux un potentiel pour une action principale (taille, vivacité, coordination, …), qui ne demande qu’à s’affiner.
Il est très vite envisagé de limiter l’expression de ces joueurs à cette phase de jeu où ils excellent.
La polyvalence requise par les rotations ne les concernera plus.
Le plaisir du jeu devient exclusivement celui de « la victoire qui donne raison ».
En résumé, si don naturel : spécialisation organisée rapidement.

A certains niveaux de jeu intermédiaires, on rencontre des joueurs qui « n’ont plus rien à apprendre », parce qu ‘ils sont l’arme fatale de leur équipe (le plus souvent : passeur, réceptionneur prioritaire, pointu et central … les autres servant de faire valoir).

En ce sens, un « don naturel » se trouvera aspiré vers son niveau d’incompétence (excellent en Régionale, on peut devenir rapidement un fardeau du banc en Nationale …), et le joueur court le danger d’être « brûlé » : les situations de jeu à tension maximale -jugées aptes à « tirer le maximum » de ce joueur- vont finir par le terrasser, physiquement et moralement.
On peut aussi en déduire que l’élite actuelle est composée de ceux qui ne se sont pas, ou pas encore, brûlés.

Un enchaînement fatal à éviter :
Don naturel décelé => Spécialisation organisée => Plafonnement en division supérieure => Abandon

Le travail
On peut aussi constater que le maximum du potentiel n’a jamais été atteint, y compris sur la spécialisation imposée, et se demander si on aurait pu faire autrement.
Il est très rare, ou même impossible, que l’exercice d’une capacité innée corresponde, sans apprentissage, à un maximum du potentiel de technique et d’interactivité.
Un « travail » est nécessaire pour atteindre ou approcher ce maximum.
Il est très facile de montrer à n’importe quel joueur, avec des éléments de mesure, qu’il a une forte capacité de progression, même sur son « point fort », ou au pire, un seul moyen de maintenir son niveau actuel : le travail.
Ce travail doit s’inscrire dans un cadre de références objectives, qui le rend lisible et satisfaisant.

Aucune capacité innée n’existe d’ailleurs au préalable pour l’interactivité du jeu : l’adaptation à une activité dans un réseau de joueurs donnés dépend de ces individus particuliers, avec qui il faut bien mettre au point une communication non verbale riche et instantanée, hors de portée du coach pendant les actions, par l’exercice et la mise en situation.

Le potentiel
Une question difficile : quel est le potentiel de ce joueur ?
La biomécanique appliquée permettrait de définir une plage de potentiels précis, avec des objectifs, pour tout individu motivé : on sait travailler la détente, la souplesse, la vivacité, l’explosivité (fibres rapides), l’endurance, …
Et la technique ? La réponse est : c’est possible.
(On a fait quelques découvertes récentes : l’influence d’un meilleur lancer des bras sur la hauteur du saut …)

La motivation
Mais quid de la population « sans don naturel » ?
Cette majorité des licenciés, ou des candidats à la pratique, dispose d’un potentiel et d’une motivation.
Si la réussite en compétition est la seule référence, ne changeons rien.
Si une pratique régulière et plaisante devient un objectif, on ne peut pas la limiter au « loisir », notion ambiguë qui semble exclure l’efficacité : il n’y a aucun plaisir durable sans référence à l’efficacité.

Savoir faire vivre le ballon ensemble est le premier objectif accessible.

Mais pour maintenir l’activité, il faut introduire continuellement des objectifs explicites plus ambitieux, clairement rattachés à la meilleure pratique compétitive actuelle.

Faire jouer tout le monde : le don naturel n’est pas indispensable.
a) quelqu'un veut apprendre à jouer / il n'y arrive pas / une minorité d'autres y arrive + ou - bien / cette minorité bénéficie de l'attention des gens du club ...
b) des joueurs malhabiles, après une longue période d'inefficacité technique, ont pu connaître un "déclic" ...
c) ce changement n'a jamais eu lieu spontanément : il a fallu que quelqu'un d'autre soit attentif, analyse les blocages, et propose à la fois une explication bien assimilée, et une suggestion d'enchaînements différents, qui soient "intériorisés", ou "appropriés" par le joueur
d) si on peut formaliser ces conseils pour toutes les situations du volley, alors on peut tirer le maximum du potentiel de tout individu motivé.

Note : texte 2002 repris à l'époque par Multivolley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
proposer une formation adaptée aux débutants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coupe formation
» formation motard avec les gendarmes : excellent !
» Formation permis D
» Effectif espoir et centre de formation
» Le centre de formation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quel avenir pour le Volley en France ? :: Direction Technique Nationale :: Formations-
Sauter vers: