Quel avenir pour le Volley en France ?

Analyse du Volley actuel, des propositions de développement, des nouvelles formules sportives, des nouvelles pratiques sportives, des axes de communication, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 un objectif intermédiaire : dépasser 120 000 licenciés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vigilance Volley

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: un objectif intermédiaire : dépasser 120 000 licenciés ?   Lun 11 Mai - 12:18

MASSE CRITIQUE = 120 000 licenciés ?

Cette présentation de scénario est parfaitement contestable.
Elle provient d'une question oppressante.
Comment en est on venu à perdre 50 000* licenciés et au moins 400 clubs en 15 ans ?
*Selon un recoupement fondé sur les statistiques de la revue volley 1975-2000 : 70 000 licenciés en 1984 puis 100 000 dès 1986 (dû à Jeanne et Serge) jusqu'en 2000 -on n'en aurait donc perdu que 28 000 ...

Il semble exister un nombre de 120 000 (?) licenciés

1. au dessus duquel la croissance pourrait exister « naturellement »
2. en dessous duquel un cercle vicieux de régression s'installe
3. avec une phase d'accélération
4. et une phase d'emballement

Une première étape du renouveau serait donc de dépasser cette masse critique.
Avec 120 000 licenciés, on est à peu près certain de pouvoir maintenir partout au moins une division de championnat départemental qualificatif, voire une pratique de volley autonome et régulière, pépinière des championnats jeunes.

Ci dessous, une vision terriblement pessimiste du passé récent.

Phase 1 de la régression => en route vers 100 000 (?) licenciés

1. apparition de sous effectifs dans les clubs départementaux
2. diminution du nombre d'équipes inscrites dans les poules initiales de championnat départemental
3. diminution du nombre des encadrants
4. montée en puissance du caporalisme : sanctions, obligations, yaka, fokon
5. premiers départs en affinitaire
6. « on n'a pas d'assez bons résultats internationaux »...

Phase 2 de la régression – accélération de la chute => vers 70 000 (?) licenciés

1. sous effectifs en championnats région, sensible en catégories jeunes
2. multiplication des amendes et sanctions, impayés et discussions financières, déficits, coût exorbitant des licences
3. très nombreux départs en affinitaire
4. aspiration des talents vers le « gros club » local
5. apparition des UGS
6. suppression fréquente du dernier championnat départemental
7. absence de candidats au cd : élections par défaut
8. fuite en avant des élus vers l'edf masculine
9. « on n'a pas assez de retransmissions tv » ...

Phase 3 de la régression – emballement => vers un noyau de l'élite (?)

1. suppression fréquente du championnat régional
2. multiplication de plateaux régions
3. effectifs surabondants en Nationale
4. niveau de jeu médiocre en N3
5. triomphe des pratiques affinitaires
6. « il faut qu'on se qualifie pour les JO » ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antisocial

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/04/2015
Localisation : France

MessageSujet: Re: un objectif intermédiaire : dépasser 120 000 licenciés ?   Lun 11 Mai - 12:38

Ca fait peur tout ça....
Mais quels sont les moyens de lutte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
un objectif intermédiaire : dépasser 120 000 licenciés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intermédiaire d'échappement
» Pignon intermédiaire
» C'est quoi ce truc ? [Cassette intermédiaire]
» Boite 416 sans boite intermédiaire!!!
» Vend intermédiaire de ligne GR N acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quel avenir pour le Volley en France ? :: FFVB-
Sauter vers: