Quel avenir pour le Volley en France ?

Analyse du Volley actuel, des propositions de développement, des nouvelles formules sportives, des nouvelles pratiques sportives, des axes de communication, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 la mise en jeu : début d'analyse

Aller en bas 
AuteurMessage
Vigilance Volley

Vigilance Volley

Messages : 107
Date d'inscription : 05/05/2015

la mise en jeu : début d'analyse Empty
MessageSujet: la mise en jeu : début d'analyse   la mise en jeu : début d'analyse EmptyJeu 4 Juin - 15:18

Des principes pour la mise en jeu : du débutant au joueur confirmé (?)

Quatre obligations

1°) Le serveur doit lancer, et donc lâcher, le ballon : frapper le ballon en le tenant de l’autre main est une faute.
2°) Le serveur doit faire franchir le filet au ballon.
Il est moins grave de servir trop long que de servir trop court.
3°) Le serveur doit obtenir une trajectoire qui atteint le sol du terrain adverse.
4°) Si on a un taux de réussite inférieur à 80%, la prise de risque est anti-collective.
Donner le point (sans avoir pris de risque) à l’adversaire, sans l’obliger à jouer, est une calamité trop répandue, qui ne devrait pas être tolérée.

Dans un second temps, on cherche à mettre l’adversaire en difficulté.

1°) Servir long, avec une bonne marge de sécurité.
Tous les services réguliers près de la ligne de fond sont les bienvenus.
En particulier, si l’adversaire abuse de la manchette : servir long et très haut, ce qui est facile, garantit une bonne proportion de réceptions approximatives.
(Vérifier : les erreurs de réception en manchette des joueurs de Nationale, habitués à des services smashés …).
2°) Varier et masquer les cibles (attention : le pied avant indique presque toujours la direction naturelle du service).
Un serveur capable de choisir n’importe quelle cible est une bénédiction pour le collectif.
3°) Servir flottant est une arme décisive : le service flottant est une trajectoire qui devient erratique après quelques mètres, parce que le ballon est entré en vibration (due à des cycles compression de l’air intérieur – dé compression et résistance de l’enveloppe, avec sans doute un rôle particulier de la valve).
4°) Servir smashé devient nécessaire avec un adversaire qui ne fait pas de fautes en réception, et qui offre des caviars au passeur : il faut lui rendre la construction d’attaque moins facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la mise en jeu : début d'analyse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mise à l'eau cazere
» [Le Havre] Mise en service du raccordement de la Brèque
» Mise a l eau
» De la mise à genoux au couché ...
» Mise à l'Eau sur SEC ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quel avenir pour le Volley en France ? :: Direction Technique Nationale :: Formations-
Sauter vers: