Quel avenir pour le Volley en France ?

Analyse du Volley actuel, des propositions de développement, des nouvelles formules sportives, des nouvelles pratiques sportives, des axes de communication, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la vie d'un gros club n'est pas rose non plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vigilance Volley

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: la vie d'un gros club n'est pas rose non plus   Ven 26 Juin - 11:22

La vie d'un gros club, c'est dur aussi

Avertissement :  ce genre de club est totalement imaginaire … toute ressemblance, même partielle, serait incroyable.

Un gros club « arrive à maturité » quand il

1. est obsédé par l'obligation de victoires en championnat
2. admet subir et exercer la loi de la jungle
3. cherche partout à récupérer à bon compte des joueurs de talent
4. exige des passeurs exceptionnels
5. adore les pointus à plus de 3m50 et les complets
6. veut des actions tranchantes rapides : tuer l'adversaire 75 fois est l'objectif désigné
7. aime bien la défense, mais préfère de loin les bombes
8. met toujours la pression sur le staff de l'équipe première
9. installe cette équipe dans un sas étanche : ne pas déranger
10. ne veut rien savoir des plans de jeu de l'entraîneur, pourvu qu'on gagne
11. a du mal à remplir la salle de spectateurs payants
12. y parvient parfois en arrosant un club de supporters
13. introduit une équipe de pom pom girls pour meubler les temps morts : ça c'est pro ...
14. abuse de l'aide des bénévoles gratuits, indispensables à l'équilibre financier du club
15. participe au téléthon ...
16. a des finances dans le rouge en permanence
17. est dépendant de subventions à plus de 80 %
18. a besoin de séduire les élus locaux, ne voit pas comment
19. a des dirigeants injoignables, c'est bien normal
20. a un sponsor principal privé, qui n'a pas besoin de parler bien fort pour être entendu
21. est heureux d'avoir installé des loges vip, à moitié vides ...
22. a un système de décisions confidentiel, c'est bien naturel ...
23. réunit des ag très encadrées, où le secteur amateur a le droit à la parole, évidemment, mais on n'a pas trop de temps à perdre …
24. a exactement, ou largement, le nombre de jeunes joueurs en formation des obligations fédérales
25. interdit la communication des autres clubs du comité lors de ses rencontres de championnat, serait prêt à la facturer
26. a désigné des potiches pour le représenter aux ag de ligue et de comité
27. avec mission de ne pas se faire remarquer
28. ...

Ne soyez pas surpris par la noirceur du tableau.
On ne vit pas chez les bisounours.
Et pour trouver des pistes de solution, il faut commencer par ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vigilance Volley

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: Re: la vie d'un gros club n'est pas rose non plus   Ven 26 Juin - 13:21

Ici, la recherche tourne autour de l'effet sapinière : pourquoi et comment disparaissent les petits clubs dans le voisinage d'un gros ? Est ce insoluble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la vie d'un gros club n'est pas rose non plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Gros Lard"
» gros bec de seine
» GRos-Truck
» Articles promotionnels du Club
» Comment gagner de l'argent pour un club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quel avenir pour le Volley en France ? :: Création de club :: Vécu local – historiques de la désertification – étude et analyse-
Sauter vers: