Quel avenir pour le Volley en France ?

Analyse du Volley actuel, des propositions de développement, des nouvelles formules sportives, des nouvelles pratiques sportives, des axes de communication, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le volley inclusif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vigilance Volley

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 05/05/2015

MessageSujet: le volley inclusif   Sam 26 Sep - 14:16

Réponse rapide de Fabien Ollier =>
"Je vous remercie de m'avoir envoyé ce mail ainsi que les liens avec vos pages facebook défendant une autre vision et une autre pratique du volley. Vos convictions et vos efforts sont louables et tout à votre honneur. La théorie critique du sport n'a jamais considéré que toutes les bonnes volontés mises en oeuvre pour penser, créer, inventer, imaginer d'autres formes de pratiques physiques individuelles et collectives au sein même de nos sociétés dominées par la pratique sportive de compétition hyper bureaucratisée étaient vaines. Bien au contraire, elles participent aussi de la destructuration interne des sports. Elles mettent en doute et en question les allant de soi. Elles montrent que rien ne se fige. C'est le côté instituant (négation de la négation) dans l'institué qui révèle les contradictions et affirme que d'autres voies sont possibles. Reste à ne jamais dissocier tous ces imaginaires sociaux du magma de sens qui les orientent pour, justement, ne pas trop rêver mais agir concrètement et consciemment dans le but de faire périr ce qui empêche ces nouvelles formes, ces nouvelles positions sociales de se réaliser effectivement, pas seulement à la marge comme un petit sas de respiration entre initiés, mais en centralité comme force d'opposition et de proposition. La critique du volley institué comme compétition draconienne de tous contre tous, comme sérialisation inégalitaire, typification anthropométrique, fabrication de machines humaines ou d'hommes-machines brutaux et aliénés, ne doit à mon sens jamais se dissocier de la proposition d'une alternative, au risque de transformer l'altérité altérante de cette alternative en une nouvelle illusion positiviste qui renforcera l'état de fait. Jouer au volley "sans chipoter, sans juger, sans besoin de gagner" en s'estimant quitte à l'égard de l'idéologie dominante des winners et en laissant par ailleurs proliférer les formes canoniques du volley guerrier, marchandisé, dopé, etc., (attachements divers à l'équipe de France de volley, à ses icônes, à ses techniques, à ses prouesses par exemple) reviendrait à renoncer à une partie essentielle de l'entreprise de libération, avec le risque toujours présent de passer d'une servitude involontaire à une autre, volontaire et bienheureuse.
Le chemin est long avant de trouver la kitège de l'activité physique ! Et les luttes à mener encore nombreuses pour détruire la maffia sportive qui prolifère avec l'aide toujours enthousiaste des Etats et multinationales...
J'espère ne pas avoir été trop professoral dans mon propos. Je vous livre là mes convictions et ma façon de voir les choses en toute humilité.
Bon courage et bonne continuation.
Bien cordialement,
Fabien Ollier.
PS : en pièce jointe, quelques infos concernant Quel Sport ? Le dernier numéro sur L'inconscient politique du corps devrait beaucoup vous intéresser et répondre à quelques interrogations au sujet du corps politique."

=> La bonne question à se poser est = est ce vrai ou faux ?
... une mauvaise question serait = est ce bien ou mal ?
Notre principale préoccupation se précise : construire une harmonie lucide, sur la base d'interactions systématiques entre le volley de rallyes et le volley compétitif = un volley inclusif.
Regardons le tableau.
Si on a 4 millions de volleyeurs occasionnels, seuls 5% soit 200 000 sont susceptibles de s'intégrer à l'une ou l'autre forme de volley compétitif (certaines sont des innovations urgentes ... qui attendent un déclic depuis des années ... voyez l'ancienneté de la demande des vétérans en France -50ans !-).
Et 3.8 millions ont besoin d'une pédagogie qui leur permette très rapidement (sinon ils vont voir ailleurs) une pratique non compétitive autonome : le volley de rallyes, pratiqué entre connaissances de voisinage, 2 fois par semaine, est analogue à un terreau très fertile pour toutes les formes de volley, pour la multiplication de spectateurs avertis dans les salles, pour la socialisation des isolés, pour l'amélioration de la santé, pour l'intégration de divers handicaps, pour la longévité extraordinaire d'une pratique élégante et efficace ...
Maintenant, quelle interaction ?
Evidemment, les vedettes sont sollicitées, mais cela ne peut se concevoir à sens unique, (cf la pratique des actions charitables qui font gerber) : un retour immédiat est la présence accrue de spectateurs aux compétitions du haut niveau local, qu'il faut concevoir comme l'ouverture de dialogues variés que nous avons expérimentés, et qui redonnent de l'attrait à toutes les formes de pratique, sans solution de continuité entre un volley de commando, isolé, sélectif, exigeant, indifférent aux aspects relationnels (nous on s'en fout, on veut des victoires), et le volley des échanges, du bien être, de la relation.
L'efficacité en compétition n'a aucun besoin de cruauté, elle est bien meilleure avec un relationnel riche et ouvert (... Yavbou : même si vous ne parvenez pas à vous qualifier, rappelez vous toujours qu'on aime votre comportement !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le volley inclusif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» smoc volley
» VOLLEY - CHAMPIONNAT DU MONDE (H)
» Le REC Volley, Hand Cesson
» J'ai fait 2 h de Volley: peur pour ma tendinite
» Hainaut Volley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quel avenir pour le Volley en France ? :: Création de club :: L'organisation – acteurs, moteurs, cercle vertueux, contrôle-
Sauter vers: